Les chaudes nuits de Blaise

Avec Vhan Olsen Dombo

Dans le cadre de Frontière(s)

Spectacle Mardi 17 mars 2020 à 19:30
Spectacle Mardi 17 mars 2020 à 19:30

Les chaudes nuits de Blaise

Image

« Pour qui écrivons-nous ? », voici l’éternelle question que se pose l’auteur, slameur, comédien mais avant tout performeur, Vhan Olsen Dombo. Actuellement en résidence entre La Rochelle, Limoges et Paris, il se consacre à explorer les liens entre écriture, musique et théâtre. Déborder l’écriture avec le corps, calibrer les rimes pour exprimer l’indicible, son travail est toujours empreint de musicalité. Le Slam laissant la place au rap quand le premier s’essouffle.

« Inspiré d’abord des écrivains et artistes du fleuve, avant de traverser des frontières et casser des barrières tout en étant sur le même sol, et de rester sur le sol en le quittant d’un exil, l’écriture et l’art ne forment plus qu’un même espace d’expression » Vhan Olsen Dombo.

Le travail de Vhan Olsen Dombo casse les barrières, traverse les frontières et n’hésite pas à se confronter aux thématiques qui sont les siennes : l’exil, les guerres civiles, mais aussi la monoparentalité, l’histoire qui se répète, le racisme. Grâce au pouvoir d’évocation des différentes formes artistiques qu’il croise, la réalité et la fiction se confondent et s’entremêlent en restant dans la simplicité de l’évocation.

Le courage et l’audace de cet artiste du Congo – Brazzaville s’exprime avant tout par l’expérimentation et la rencontre en confrontant ses textes aux publics qu’ils rencontrent dans la rue, sur les places, aux marchés, etc. Son recueil de poésie, Le Coït sacré des dieux déchus (2016) vous donnera un avant-goût du travail de Vhan Olsen qu’il faut impérativement découvrir sur scène.

« Et la sensation que peut faire la lecture d’un texte est comme manger un oeuf bouilli à l’eau : le goût est différent au niveau du jaune d’oeuf ! Le goût n’est jamais le même à chaque bouchée. Et cette question évolue selon la terre ou la scène où l’on a les pieds posés. Cette écriture prend compte de l’espace, du corps et du temps en perpétuel mouvement » Vhan Olsen Dombo.

La performance sera suivie d’un bord plateau.