Rivière Sale

Focus Performance

Au sein d’une mise en scène décalée sur la vie intime, une question nous taraude : Qu’est-ce qu’une sexualité normale ? 

Spectacle Vendredi 22 octobre 2021 à 19:30
Spectacle Vendredi 22 octobre 2021 à 19:30

Rivière Sale

Image

Rivière Sale est une zone partageable d’exploration du désir et des fantasmes. Au sein d’une mise en scène décalée sur la vie intime des performers, une question nous taraude, qu’est-ce qu’une sexualité normale ? Cette question a-t-elle seulement un sens ? À travers ces interrogations, une performance « pornophonique » déstabilisante passe la sexualité en revue avec humour ; de l’orientation sexuelle à la politique en passant par la pornographie et les codes sociaux. Situations suggestives, songes inavouables, pudeur contrariée, autant de moments troublants qui décapent notre réflexion sur la sexualité à travers l’usage du son.

---

Écriture, musique, interprétation : Elisa Monteil & Raphaël Mouterde
Regard extérieur : Rebecca Chaillon 
Création Lumières : Jérôme Bertin
Scénographie : Hafid Chouaf
Dispositif Multimédia par Cyril Menauge

ÉLISA MONTEIL

ÉLISA MONTEIL est comédienne, performeuse et créatrice sonore. Elle réalise des pièces de fIctions

et des documentaires radiophoniques, pour Arte Radio (Tordre le paysage, Wendy et moi, La vie de château...) et France Culture (Des corps et des cordes), mais également pour la revue Jef Klak (Sorcière, sorcières). Elle collabore depuis 2011 avec la performeuse et metteuse en scène Rébecca Chaillon, pour la création sonore des spectacles et en tant qu'interprète (Je vous aime bien mais je me préfère, L'Estomac dans la peau, Monstres d'amour, Cannibale (laisse-moi t'aimer), Rage dedans (32 fois), Où la chèvre est attachée il faut qu'elle broute). En tant que comédienne et créatrice son, elle a travaillé notamment avec le circassien Camille Boitel (Cie L'Immédiat), les metteurs en scène Louise Dudek (Cie M42), Anthony Thibaut (Cie La Nuit te soupire), Armel Veilhan (Cie Théâtre A), Yan Allégret (Cie So Weiter). Elle participe comme performeuse au dernier flm d'Emilie Jouvet, My body my rules. Elle réalise avec Laure Giappiconi et La Fille Renne des courts-métrages qui abordent les corps et les sexualités, remarqués en 2018 au Festival du Film de Fesses de Paris, et au Porn Film Fest de Berlin. Elle crée en 2016 le site collaboratif de porno sonore, Super Sexouïe !.

RAPHAËL MOUTERDE

RAPHAËL MOUTERDE étudie les techniques du son en BTS audiovisuel puis à l'école Louis Lumière. Il apprend le montage et la réalisation radiophonique à France Inter (notamment dans l’émission Là bas si j’y suis de Daniel Mermet), et réalise quelques pièces pour Arte Radio (Train d’union, les petites voix, La vie de château). À partir de 2010, il se forme au montage son pour le cinéma, métier qu’il exerce principalement aujourd’hui. Il suit la classe de composition électroacoustique au conservatoire de Pantin durant trois ans auprès de Christine Groult, Marco Marini et Jonathan Prager (DEM 2017 et prix Sacem). C’est à travers différentes collaborations artistiques dans les domaines du cinéma, du théâtre, de la danse, ou de la radio qu’il développe une pratique au croisement de la narration sonore et de la composition musicale. Il a notamment collaboré avec Michel Gondry (L’écume des jours), Nicole Garcia (Mal de pierre), Antonin Baudry (Le chant du loup), Sébastien Betbeder (2 automnes 3 hivers, Le voyage au Groenland, Marie et les naufragés), Elsa Diringer (Luna), Marie Monge (Joueurs), Chloé Delaume (La contribution), Arnaud Desplechin (Roubaix, une lumière), Rébecca Chaillon (Cie Dans Le Ventre), Delavallet Bidiefono (Cie Baninga). Sa musique a été jouée lors de concert du GRM (Banc d’essai 2016 et 2017, Akousma 2019).

Stage en lien

Narration et Intimités

En partant des explorations sonores imaginées pour le spectacle Rivière sale, nous vous proposons un atelier de création pour revisiter les narrations sexuelles à travers le son. De quoi nos imaginaires fantasmatiques sont ils faits ? D'où nous viennent ils ? Qu'est ce qu'un son excitant ? Comment mettre la création sonore en performance ? Comment utiliser le son pour fabriquer de l'intime et le partager comme une chose précieuse et très commune ? Un atelier de création DIY qui passera par l'écriture, la mise en voix, la mise en sons, la mise en espace, et la multiplicité des imaginaires

Médias

2 médias
© J. Brody/ Point Ephémère