Rencontre Vendredi 06 novembre 2020 à 19:00
Rencontre Vendredi 06 novembre 2020 à 19:00

Apereicko

Image
© Léa Dasenka

Qu'est-ce que Reicko?

Développé par l'artiste Willy Pierre-Joseph, ce concept se situe à la croisée entre art du mouvement, pratique corporelle / sensorielle et également de l'innovation culturelle.

Reicko interroge la place, la conscience et l'intelligence kinesthésique du corps dans nos vies et dans les espaces.

Boosteur de créativité, l'approche Reicko suggère un (r)éveil de la conscience corporelle de manière ludique et instinctive. Grace à des installations scénographiques particulières, danser, bouger, (re)sentir deviennent des réponses adaptatives nécessaires car naturelles.

Par le mouvement et par la parole, Willy incarnera et présentera son approche artistique.

Pour une expérience Reicko encore plus authentique, un temps d'exploration libre des installations sera ensuite proposé au public.

 

Passionné par la robotique, Willy obtient un baccalauréat technologique option génie mécanique. En parallèle de sa pratique artistique, il entame une licence en psychologie puis obtient son diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé et exerce cette profession durant près de 10 ans. A 21 ans, Willy intègre sa première compagnie : Afro’Ka’Danse. Il se forme dans plusieurs disciplines et intègre diverses compagnies et collectifs : Hip Hop, Dance Hall, Danses Africaines traditionnelles et contemporaines de l’ouest, Swing -Charleston, Jazz Rock, Bharata Natyam, Modern Jazz, Capoeira.

En 2014, Willy entame un Master de Création Artistique option danse-thérapie. Il est formé auprès de la psychanalyste – dansethérapeute France-Schott Billmann. Il se forme aussi auprès de l’association Handidanse. Il interviendra au sein de l’association Dessinemoi un mouton sur le projet « Revaloriser l’image de soi par le mouvement dansé ». A la même période, Willy est animé par une volonté forte de décloisonnement du monde de la danse afin que les danses puissent davantage se rencontrer et se métisser. Il rencontre Link Berthomieux avec qui il créé l’association WYNKL ayant pour pour but de contribuer à l’épanouissement du danseur professionnel et amateur. 

De 2015 à 2017, iI intègre la compagnie De Fakto pour la création « Corpus », est danseur dans la tournée du spectacle « Albert Camus » de Abd Al Malik, rejoint la compagnie 0.10 pour la création « Samo, a tribute to Basquiat », mis en scène par Laetitia Guedon et écrit par Koffi Kwaoulé. Puis il part en résidence au BurkinaFaso pour la création «1+1» de la compagnie Kameléonite. En 2018, Willy est invité par le CENTQUATRE-PARIS à participer à La Biennale d’Architecture de Venise en tant que chorégraphe.

Enrichi par ses nombreuses expériences, Willy continue sa recherche artistique. Il décide d’en faire une synthèse et de la partager au travers d’une philosophie: Le REICKO. Là où Wynkl s’appuie sur une transmission par le collectif pour évoluer, Reicko a pour vocation de contribuer au développement du plein potentiel de l’individu en ciblant principalement la « reconnexion à soi » grâce à la (re)connaissance et la (re)mobilisation sensorielle, corporelle et kinesthésique.