7 Femmes et +

Dans le cadre du temps fort "Week-end à Plectre"

Ce grand concert-lecture met en scène les portraits de huit femmes créatrices, comme autant de miroirs où se reflètent musique, littérature et arts visuels. Il s’articule autour
du livre de Lydie Salvayre «7 Femmes», avec un orchestre de mandolines et de guitares, et deux chanteuses de premier plan.

Spectacle Samedi 07 novembre 2020 à 19:30
Spectacle Samedi 07 novembre 2020 à 19:30

7 Femmes et +

Image
© Caroline Coppey (peinture) et agence Rossinante

Ce grand concert-lecture met en scène une galerie de portraits de femmes créatrices (de différentes époques et générations) comme autant de miroirs où se reflètent musique, littérature et arts visuels. Il s’articule autour du livre de Lydie Salvayre : « 7 Femmes » qui dresse le portrait de sept écrivaines : Emily Brönte, Colette, Virginia Woolf, Djuna Barnes, Marina Tsvetaeva, Ingeborg Bachmann, Sylvia Plath. 

« Sept femmes ; sept allumées pour qui l’écriture n’est pas seulement un supplément d’existence mais l’existence même. Sept œuvres dont la force et la beauté ont marqué Lydie Salvayre et décidé pour beaucoup de sa vie. Sept parcours, douloureux pour la plupart, dont elle suit les élans, les angoisses, les trébuchements et les fragiles victoires ». Ces portraits de femmes (auxquels s’ajoute celui de Lydie Salvayre en ce qui concerne la matière littéraire) sont le pré-texte à des « portraits de poche » en musique et vidéo.

La texte de Lydie Salvayre, lu par Michelle Brûlé, cisèle et relie les musiques de Laure Escudier, Michèle Reverdy, Ivane Béatrice Bellocq, Joanna Bruzdowicz, Edith Canat de Chizy, Violeta Cruz, Nikolet Burzynska et Claire-Mélanie Sinnhuber, composées pour l’occasion.

L’Ensemble MG21 interprète ces pièces, avec les chanteuses Mareike Schellenberger (mezzo soprano) et Paula Lizana (soprano), sous la direction de Florentino Calvo. La projection des œuvres numériques créées par Caroline Coppey les illuminent en contrepoint.

La représentation sera suivie à 21h d'un bord plateau avec Michel Tosi.

 

 

  • Ecriture / composition : Ecriture Lydie Salvayre ; compositions de Laure Escudier, Michèle Reverdy, Ivane Béatrice Bellocq, Joanna Bruzdowicz, Edith Canat de Chizy, Violeta Cruz, Nikolet Burzynska et Claire-Mélanie Sinnhuber
  • Mise en scène / chorégraphie / direction : direction Florentino Calvo
  • Distribution : MG21 ; récit Michelle Brûlé ; Chanteuses Mareike Schellenberger (mezzo soprano) et Paula Lizana (soprano) ; œuvres visuels numériques Caroline Coppey

L’Ensemble MG21, s'inscrit dans la tradition des orchestres à plectres. La composition de l'orchestre (mandolines, mandoles, guitares, mandoloncelle, contrebasse) en fait la réplique quasi exacte de l'orchestre à cordes (à archets), dont il diffère par le mode d'attaque et de mise en vibration des cordes, pincées par l'intermédiaire du plectre (plus communément appelé médiator). Ce type d'orchestre est né en Italie dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Partenaire(s)