Mairie de Paris

Version mal-voyants

L
M
M
J
V
S
D
010203
04
050607080910
11
12
1314151617
18
19202122
23
24
25
26
27
28

vendredi 1 février

à 19h30

DANSE/ DANS LE CADRE DES REMONTANTES

RUINES
en partenariat avec le Festival Faits d'Hiver

La musique, au même titre que la danse, est
au cœur de ce projet où se mêlent brutalité du genre concitato à la douceur des inspirations orientales de Stracho Temelkovski présent
sur scène. C’est de la rencontre artistique
entre les danseurs Sylvère Lamotte et Jérémy Kouyoumdjian que naît la Compagnie Lamento. Des concepts de beauté et de violence, ils font émerger un questionnement qui tend à sublimer le tabou vers le beau voire le divin. Cette réflexion plonge ses racines aussi bien dans des iconographies de déploration dans la religion chrétienne que dans des techniques de luttes modernes.


  • Interprètes : Sylvère Lamotte, Jérémy Kouyoumdjian • Musique : Stracho Temelkovski




LES REMONTANTES

SORTIES D'HIVER

Du 1er au 22 février 2019

On appelle remontantes ces plantes qui fleurissent ou fructifient deux fois dans la même année. De la même manière, la MPAA récoltera ce qu’elle sème deux fois l’an ! En février et en mai, nous serons de sortie, et vous aussi ! Danse, musique, théâtre et leurs hybrides fleuriront dans nos 5 lieux, sur nos trois scènes et même grimperont hors de nos murs et offriront les fruits des projets que nous aurons vu grandir durant des mois dans nos ateliers. Les artistes en création chez nous bénéficient de lumière et d’engrais naturels, de temps de jachère et de poussées fulgurantes, au rythme des textes, des sons et des images qui bercent la création. Entre bouquets champêtres et corbeilles d’abondance... à vos gourmandises !

Les Remontantes #sorties d’hiver – du 1er au 22 février 2019 Les Remontantes #sorties d’été – du 8 au 30 mai 2019



Billetterie en ligne

ou

Renseignements et réservation: reservation@mpaa.fr •

01 85 53 02 10

  • Tarifs : 12€, 7€


DANSE

CORPS CONSTELLAIRES

Par couches successives le corps apprend et mûrit à travers les âges. Dans ce projet transgénérationnel le corps de l’autre est à envisager comme un miroir reflétant aussi bien nos histoires passées que nos pressentiments. Adepte d’une danse engagée physiquement ; Sylvère Lamotte a fondé son travail autour de la danse contact.

Cette pièce est une commande de la MPAA. Elle a été présentée dans le cadre des denses journées de la danse 2018 et se joue à nouveau dans le cadre de Faits d’hiver 2019.