Mairie de Paris

Version mal-voyants

L
M
M
J
V
S
D
0102
03
04
05
06
07080910
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

mercredi 14 février

à 14h00

AMATEUR? OUI? ET ALORS?


Amateur ? Oui. Et alors ? est un cycle de rencontres qui propose de définir collectivement ce que signifie AMATEUR, afin de valoriser la pratique artistique, et de sortir de la classique opposition amateur/professionnel. La différence de statut est indéniable, mais quid des points communs ? La passion, l’engagement, le travail, le temps consacré, l’implication, le désir, le partage et la transmission, l’investissement et l’expertise ?

Ces rencontres, au nombre de 4 par an, exploreront des questions artistiques, des problématiques juridiques ou techniques, et des enjeux de politique culturelle.

Elles réuniront les passionné∙e∙s de tous horizons, qui créent, répètent, s’entraînent à la MPAA et ailleurs, les professionnel∙le∙s de la scène qui interrogent cette frontière sensible, les acteurs et les actrices de la transmission, de l’éducation, de l’enseignement, de la vie cultuelle et de la vie publique et citoyenne.

PROLOGUE// AMATEUR : DE QUOI PARLE-T-ON AU JUSTE?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


14h-15h15
OUVERTURE –

Accueil
Nathalie Maquoi, présidente de la MPAA

Introduction
Sonia Leplat, directrice de la MPAA
et Christophe Blandin-Estournet, directeur
de la scène nationale d’Evry et de l’Essonne

Avec
Léonore Confino, Nicolas Frize et José Montalvo
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Amateur ? En matière de pratique artistique, d’aucuns pensent qu’il faudrait pouvoir se passer du mot, qui ne correspond plus à la réalité 2.0. D’autres, au contraire, le revendiquent et affirment qu’il doit avoir toute sa place dans les politiques culturelles.
Que dit amateur ? Bien plus qu’il n’y paraît, toutes celles et ceux qui ont tenté de le définir le savent. Car il ne s’agit pas seulement d’une question de statut. Certes, un amateur est un non professionnel. Mais tous les professionnels ne sont-ils pas des amateurs ? Travail d’amateur, jeu d’amateur, son d’amateur…
les occasions ne manquent pas pour dire le « ni fait ni à faire », donner son avis sur le je-m’en-foutisme et le dilettante. Mais que dire de la puissance de création ? du potentiel et du possible ? de faire ensemble et de l’énergie des projets ? Ces rencontres Amateur ? Oui. Et alors ? s’ouvrent sur la question du vocabulaire. Cette idée et cette envie d’un glossaire partagé, évolutif et pourquoi pas culotté, seront le fil déroulé tout au long des rencontres à venir qui exploreront l’amateur sous toutes ses formes, toutes ses facettes. Pour initier cet élan, et nous inviter à réagir dans le cadre des ateliers de cogitation collective, Léonore Confino, Nicolas Frize et José Montalvo nous livrent leurs points de vue et leurs expériences en la matière.

> Entrée libre sur réservation
01 85 53 02 10 | reservation@mpaa.fr
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Léonore Confino
est une autrice dont les pièces rencontrent le public et le succès depuis une dizaine d’années. Building reçoit le Grand Prix du théâtre 2011, Ring est nommée aux Molières 2014 dans la catégorie « Auteur ». Elle collabore régulièrement avec la metteuse en scène Catherine Schaub. Sa dernière pièce, 1300 grammes, explore le thème du cerveau humain et de la plasticité neuronale.

Nicolas Frize
compositeur et directeur des Musiques de la boulangère. Ses oeuvres sont orchestrales, instrumentales, chorales, électro-acoustiques, mixtes, et uniquement destinées au
concert. Des partitions originales associent aux instrumentistes et chanteurs professionnels, des interprètes non musiciens. Il s’intéresse particulièrement à l’environnement sonore urbain, à l’éveil, à l’écoute et à l’audition, au monde du travail, à l’univers carcéral, à l’enfance...

José Montalvo
chorégraphe et directeur de la Maison des Arts de Créteil. Le projet de José Montalvo participe à la construction d’une vision, et d’une représentation du monde qui porte haut les valeurs du métissage esthétique, les valeurs de liberté, de tolérance, d’ouverture, de diversité, de dialogue, d’échanges artistiques et intellectuels entre les imaginaires, porteuses de la civilisation dans ce qu’elle a de plus solaire.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Les structures culturelles, publiques ou artistiques qui souhaitent collaborer à l’élaboration et au suivi de
ces rencontres peuvent se faire connaître auprès de la MPAA.

Les participant.e.s à la rencontre doivent indiquer dans quel atelier elles et ils souhaitent s’inscrire, en indiquant un ordre de préférence (Exemple : 5, 3, 1, 2, 4).
La répartition se fera au fur et à mesure des demandes.

Il sera possible de s’inscrire aux ateliers le jour même en fonction des places disponibles.

Pour toute question, merci
de contacter Mathieu Girard
mgirard@mpaa.fr | 01 85 53 02 10



Photo © Lorenzo Brondetta




15h30-17H
ATELIERS DE COGITATION COLLECTIVE –
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Atelier 1 : QU’EST-CE QUE ÇA VEUT
DIRE ?
avec Laëtitia Guédon, metteuse en scène et directrice des Plateaux Sauvages, et Chantal Dahan, chercheuse et sociologue à l’Institut National de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire (INJEP)

Il s’agit d’un jeu de vocabulaire. Quels sont les 6 premiers mots qui vous viennent quand on vous dit amateur ? Choisissez 3 mots pour le pire, 3 mots pour le meilleur, définissons-les et tentons, au regard de ces définitions et considérations, une définition du mot amateur.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Atelier 2 : UN CORPS ORDINAIRE ?
avec Orianne Vilmer, présidente de La Fabrique de la Danse et Emmanuelle Simon, directrice artistique de Danse en Seine

A la suite d’une improvisation chorégraphique, les participant.e.s seront amené.e.s à s’interroger sur les liens entre le physique apparent et les capacités corporelles réelles, et ce qu’implique une diversité des corps dans la gestuelle et l’interprétation.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Atelier 3 : COMME DES PROS... EN MOINS BIEN ?
avec Valentine Roy, metteuse en scène, collectif
Les Sans Lendemain et Malika El Mestiri, violoniste
et présidente de l’orchestre Coalescence

Est-ce que l’amateur cherche à imiter le professionnel? Tout en étant persuadé qu’il ne peut y arriver ? Rêve-t-il forcément d’atteindre ce graal du
métier ? Doit-il avoir reçu une formation ? laquelle ? En d’autres termes, est-il légitime dans sa pratique
artistique ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Atelier 4 : AMATEURS ET PROFESSIONNELS
PEUVENT-IL S’ACCORDER ?
avec Magic Malik, musicien et Anne-Sophie Pauchet, metteuse en scène et directrice de la compagnie Akté

À partir d’un atelier pratique autour du rythme, les personnes présentes, sans savoir qui est qui, se prêtent au jeu, se laissent guider, conduire, expérimentent. Une synergie nait. Ou pas. Quel sera le ressenti de chacun.e ? Qu’est-ce que cela raconte sur la nature de l’engagement ? du faire ensemble ?
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Atelier 5 : TOUT CELA, CE N’EST QUE DE L’AMOUR
avec Ahmed Madani, metteur en scène et directeur
de Madani Compagnie et Léa Poiré, programmatrice du studio Le Regard du Cygne

Ouvrons un échange sur les rapports intimes que nous
entretenons avec l’art en général. Tentons de voir comment le désir de pratique d’un art nait en nous, et ce que cette activité nous apporte de joie, de peur, d’excitation et d’exaltation. Les participant.e.s écriront un court texte à partir de ces échanges intimes et collectifs.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
17H15
RESTITUTION DES ATELIERS –
Restitution de chaque atelier en 15 minutes

18h
LE POINT DE VUE DE CHRISTOPHE
BLANDIN-ES TOURNET –
Conclusion de la demi-journée.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les prochaines rencontres auront lieu...
> le mercredi 30 mai de 10h à 19h :
Le mot amateur recouvre-t-il la réalité de la diversité culturelle ?
> le mercredi 3 octobre de 10h à 19h :
Peut-on jouer avec les amateurs ?