Mairie de Paris

#1 14-02-2013 21:58:40

EcoleduJeu
Membre
Lieu: Paris 18ème
Date d'inscription: 03-07-2012
Messages: 30
Site web

Titre : Stage Théâtre - RECITS – 1/ 4 au 5/4/13 - Ecole du Jeu

Bonjour à tous,

Dans le cadre de sa Master-Class, l'école du Jeu organise un stage, dirigé Eric Didry,  sur le  thème «RECITS ».

Dans le théâtre des récits, il ne s’agit pas de parler de soi ni de raconter sa vie. Ce qui est central, ce sont les innombrables histoires qui nous sont arrivées et dont nous avons fait l’expérience.
Chaque récit est singulier dans sa matière et dans son traitement. L’acteur/le danseur est totalement responsable de sa proposition et cette responsabilité est fondatrice de ce travail. La diversité des histoires et des personnes crée une communauté vivante.

Les récits proposent un travail à partir de la mémoire de chacun. Je formule des entrées pour déclencher la mémoire : récit d’une première fois, récit de joie, récit d’un mensonge, récit d’un geste, d’une chute, d’un cri, etc… Les acteurs choisissent une histoire et, l’un après l’autre, viennent la retraverser sur le plateau.
L’acteur parle à la première personne et au présent. Le récit est un exercice d’apparition : faire apparaître des lieux et des personnes. Le récit fait revenir des paroles, des sensations, des pensées.
Les récits sont fragmentés. L’histoire se raconte en plusieurs parties distinctes. Cette fragmentation est liée aux différentes situations de l’histoire, aux différents lieux comme aux différentes temporalités (on peut structurer le récit en ne respectant pas la chronologie). La fragmentation crée la possibilité d’une écriture scénique.
Les récits sont improvisés : la construction du récit dans l’espace se fait sur le moment et le texte du récit s’invente sur le plateau.
Le récit est un acte de présence - présence à soi - où l’acteur fait exister sur le plateau une histoire avec son corps et ses mots : un temps de théâtre se crée en relation avec cette histoire. C’est un théâtre sans aucun accessoire.
Le récit n’est pas adressé : ce n’est pas parler aux autres mais devant eux. Le récit ne se délivre pas dans un rapport face public.
C’est un travail de groupe : l’acteur développe sa propre écriture scénique en regardant les autres travailler.
C’est aussi le groupe qui agrandit la mémoire de tous et qui permet à des histoires oubliées de remonter.

Calendrier : 1er au 5/4/13
Horaires : 9h30 / 17h30 – du lundi au vendredi – 30 heures/semaine

Public : Artistes interprètes professionnels ou en voie de professionnalisation.
Tarifs : 350 € (financement AFDAS, FONGECIF, ou autre OPCA, nous consulter).

Informations et inscriptions :
L’école du Jeu - 36-38 rue de la goutte d’or - 75018 Paris
+33 (0) 1 42 51 84 02 - infos@ecoledujeu.com
http://www.ecoledujeu.com/sites/default … vril13.pdf

Au plaisir de vous accueillir,
L'équipe de l'Ecole du Jeu


01. 42. 51. 84. 02 - site : http://www.ecoledujeu.com/

Donner au corps sa place - Donner sa place à l'acteur

Hors ligne

 

Pied de page des forums

>